Vous avez l’intention de souscrire un prêt immobilier afin de d’acquérir un appartement ou une maison de rêve ? Désolé mais il va ensuite falloir procéder au remboursement du crédit ! À l’aide du prêt immobilier, vous serez maintenant amené à respecter une obligation. Cette dernière consiste à effectuer un remboursement de la somme que vous avez emprunté pendant la totalité de la durée. Elle sera définie préalablement de la part du préteur lors de la conclusion de l’offre de crédit immobilier. 

Afin de ne pas prendre de risques et avoir de mauvaises surprises au début des versements des échéances mensuelles, il faut lors du choix du crédit avoir une connaissance complète des différents mécanismes qui vont vous permettent de résoudre les problèmes liés au remboursement du crédit.

 

Tout savoir sur le remboursement de crédit immobilier

 

Vous avez effectué une souscription d’un prêt immobilier au niveau de la banque ou bien un établissement préteur ? Maintenant, il est temps de rembourser la somme par à-coups pendant ces quelques années. Etant donné que lorsque vous avez signé le contrat vous étiez en conscience de l’engagement de remboursement de la somme de prêt, avec un respect de conditions énoncées sur le contrat.

 

Comment déterminer la durée de remboursement de crédit ?

 

La détermination s’effectue après avoir pris en compte 3 critères qui sont : avant tout, la valeur du montant de l’emprunt réalisé, puis, l’aptitude de remboursement du prêt, et pour finir les intérêts que le préteur demande d’avoir. 

De ce fait, le remboursement d’un emprunt qui porte sur une valeur de 200 000 euros à un taux de 3% d’intérêts ainsi que les échéances du mois de 1000 euros vont prendre énormément plus de temps que pour le prêt d’une valeur de 100 000 euros à 1.5% si l’on rend 2000 euros mensuellement.

Plus la durée de remboursement sera longue et plus les intérêts seront élevés. En revanche, la mensualité sera moins élevée. La souplesse accordée par la durée allongée est plus coûteuse en terme d’intérêt.

 

Comment réaliser un remboursement d’emprunt ?

 

Il faudra réaliser un remboursement d’une valeur fixe de manière mensuelle, ceci est appelé une mensualité (d’une façon similaire que le paiement mensuel de la facture d’électricité ou bien le téléphone).

Ce qui rend cette mensualité importante est en fonction de la somme que vous avez souscrit ainsi que votre aptitude de remboursement de prêt. La date d’échéance de chaque mois se fixe de la part des deux parties ou bien par défaut à la date de déblocage des fonds de la part de la banque chez le notaire en charge de la vente immobilière.

Mais la question qui se pose est : comment savoir où est ce qu’on en est par rapport au remboursement de crédit ? La banque ou bien l’organisme ayant octroyée l’emprunt vous remet au début le tableau d’amortissement. Ce tableau permet d’indiquer :

 

  • Un montant du prêt immobilier,
  • Un taux d’intérêt,
  • Une période de remboursement,
  • Un procédé de remboursement,
  • Un montant des mensualités etc.

 

En gros, tout ce qu’il faut savoir pour un calcul à n’importe quel moment du chemin réalisé à partir du premier versement, mais aussi le chemin qu’il reste afin d’arriver à conclure le remboursement du prêt.

 

Les mensualités

 

A partir du moment où les fonds se débloquent de la part de l’organisme du préteur selon la demande du notaire, vous pourrez débuter le remboursement de prêt de manière mensuelle. C’est en réalité une durée d’amortissement du prêt immobilier. Cette mensualité est composée de :

 

  • L’amortissement du capital de prêt au niveau du siège du préteur,
  • Le montant d’intérêt avec un calcul sur le capital qui reste à rembourser, selon le taux d’intérêt convenu à la souscription,
  • Et enfin une cotisation de l’assurance de l’emprunt immobilier (dans le cas où cette cotisation est passée par une souscription au niveau de la banque).

Il est possible de prélever de manière automatique les mensualités de remboursement sur son compte courant. Mais quelles sont les multiples modalités de remboursement du prêt immobilier ?

Il y a plusieurs modalités existantes afin de réaliser le remboursement du prêt immobilier que l’individu a souscrit par :

 

  • échéances constantes,
  • différé de remboursement,
  • échéances modulables,
  • anticipation,
  • Ou encore par remboursement « in fine ».

Parlons du remboursement de prêts par échéances constantes. Cette modalité est la plus populaire pour rembourser un prêt quelconque : les mensualités se fixent selon l’organisation prêteuse et sont similaires pour l’ensemble de la période du crédit.

 

Le versement de la somme sera le même pour chaque mois jusqu’au moment où vous aurez rendu tout le capital emprunté. Comme ça, vous ne risquez pas d’avoir de mauvaises surprises.

Et en ce qui est du remboursement par échéances modulables, il est possible de prévoir à modifier le montant sur le long terme des mensualités qu’il faut verser.

C’est une modalité permettant le changement de la somme de versement mensuellement, que ça soit à la hausse ou bien à la baisse, comme par exemple le cas de la diminution du salaire. Dans ce cas vous aurez la possibilité à chaque fois de rester en dessous de 33% d’endettement. Ou bien au contraire, dans le cas d’une évolution positive des revenus (afin de clôturer de manière rapide le remboursement).

Ajouter votre commentaire