Avant d’envisager un quelconque prêt ( prêt pour acheter un équipement professionnel, un appareil électroménager, une voiture, un bien immobilier, un bien informatique …. etc ), il faut, vous renseigner sur l’assurance emprunteur en délégation ou proposée par la banque. Et les garanties pour laquelle cette dernière vous couvre, afin d’éviter tous les écueils. C’est une assurance pour le prêteur, en cas où vous ne pouvez pas rembourser votre prêt suite à un décès, une invalidité ou encore une incapacité de l’emprunteur. Continuez votre lecture pour tout savoir sur l’assurance emprunteur.

Prise en charge du capital

Lorsque vous emprunter de l’argent à un établissement bancaire dans le but de financer un projet quelconque, qui nécessite une grande somme d’argent, le banquier va vous demander de souscrire à une assurance emprunteur, avant de vous accorder votre crédit. Il va ensuite, prendre le capital dû restant dans le cas où vous ne parvenez pas à payer l’intégralité de votre crédit suite à un événement imprévu comme le décès, l’invalidité ou l’incapacité de l’emprunteur.  Donc, cette assurance a une double fonction, protéger la banque et l’emprunteur. Elle protège la banque qui pourra récupérer son argent en capital en cas de décès invalidité ou sera remboursée sous forme de rente en cas d’incapacité de l’assuré à assurer une profession. L’assurance protège l’assuré en lui évitant de se faire saisir ses biens personnels s’il ne parvient pas à rembourser à cause d’une maladie ou d’un accident l’empêchant de travailler et d’avoir un revenu.

Les différents types de garanties assurance emprunteur

Il y a plusieurs types de garanties  assurance emprunteur :

  • Tous les contrats emprunteurs couvre l’assurance décès. Grâce à cette assurance, l’organisme emprunteur sera entièrement remboursé, en cas du décès de l’assuré
  • La garantie décès est souvent couplée à la garantie d’invalidité. Elle a lieu, lorsque l’assuré est en état d’invalidité totale; à savoir une impossibilité complète, définitive et permanente suite à un accident grave ou une maladie.
  • Il existe une autre variante de la garantie d’invalidité, c’est l’invalidité temporaire, qui s’applique, lorsque l’emprunteur a un arrêt de travail d’une très longue durée. L’incapacité doit être de manière continue et complète
  • Enfin, la garantie perte d’emploi. Elle peut prendre différentes formes : elle peut impliquer que l’assuré doit reprendre ses mensualités, dès qu’il retrouve un autre travail, d’autres, prennent en charge toutes les mensualités dès que l’assuré perd son travail.

Choisir librement son assurance emprunteur

En général, lorsque vous emprunter de l’argent de chez un organisme financier, banque ou autres, ce dernier, va vous proposer une assurance emprunteur qui est associée à son contrat. Mais, depuis 2010 et suite à la loi Lagarde, vous pouvez refuser l’assurance proposée. Et choisir ou  librement de vous assurer. Celà s’appelle la délégation d’assurance emprunteur. Les seules conditions sont  :

  • votre assurance doit faire partie de l’Organisme du registre des intermédiaires en assurance ou l’Orias.
  • Les garanties proposées par cette assurance doivent être conformes, équivalentes avec celles proposés par votre banque / organisme emprunteur

Changer d’assurance emprunteur  lors du crédit

Vous pouvez même changer d’assurance emprunteur, au cours de votre contrat de prêt, pour réaliser des économies sur le montant général de l’assurance. l’assureur crédit ou le courtier, avec sa grande connaissance du marché, et va procéder à la comparaison des différentes offres existantes pour dénicher la moins chère qui s’adapte à votre profile et votre cas. Depuis la loi Hamon et surtout l’amendement BOURQUIN il est possible de changez d’assurance emprunteur .

Celà pourra faire réaliser de précieuses économies.

L’assurance emprunteur est-elle obligatoire ?

En fait, bien qu’elle soit très recommandée, l’assurance emprunteur n’est pas obligatoire. En effet il n’y aucune loi qui  impose l’assuré à se souscrire à une assurance emprunteur.  Par contre, la banque peut considérer cette formalité, comme indispensable pour bénéficier d’un prêt.

En revanche, si votre crédit est un crédit à la consommation, l’organisme emprunteur ne vous obligera pas à  faire cette assurance.

Enfin, si vous sollicitez un crédit immobilier, vous allez être obligé de faire cette  assurance contres les risques de :

  • une incapacité totale, complète et définitive
  • une perte d’emploi (en option)
  • un décès
  • un arrêt de travail temporaire de longue durée

comment connaître les principales caractéristiques d’un contrat d’assurance emprunteur ?

La FSI ou la fiche standardisée d’information est le document lié à l’assurance emprunteur et qui est systématique dans le dossier du prêt, depuis 2009. Elle décrit toutes les caractéristiques du contrat d’assurance emprunteur.

Ajouter votre commentaire